Intervention au Bundestag sur l’éolien

Le discours est quasi transposable à 100% pour la France. 

Il faut cesser d’entendre que l’Allemagne est un exemple.  La population a son overdose. Elle aussi en Allemagne n’est pas entendue

Pour la traduction cliquer sur le carré blanc sous-titres dans en bas à droit de l’écran

2 Commentaires

  1. Et oui !
    Mais voilà, la France est en train de sauter à pieds joints dedans ! et en plus en tapant des mains !
    Madame Weeser parle bien de pression des lobbies ???
    Elle parle bien d’installations inadaptées au manque de permanence des vents ???
    Elle parle bien de forêts remplies d’éoliennes ???
    Elle parle bien du RAS LE BOL des populations ???
    Elle parle bien du rendement bien bien en dessous de ce qui était prévu , et de ce que coûte de renflouer au coup par coup une  » production électrique  » qui fait le yoyo, et de la pollution qu’engendre ce rattrapage ???
    Alors voilà, nous ,nous récupérons ABO WIND et ses  » sirènes  » et consorts parce qu’en Allemagne, les habitants maintenant en paient le prix fort, et ils ne sont sûrement plus accueillis dans les cours de ferme ou dans les mairies avec les mêmes sourires qu’autrefois ! Car là, il y a bien un vrai retour d’expérience , n’est-il pas…..C’est incontestable .

    Monsieur Le Ministre Hulot et Monsieur Lecornu sont des écolos de parti à présent, et non plus d’âme et de coeur et surtout de réflexion anticipée face à ces lobbies étrangers deferlant chez nous , promettant le beurre, l’argent du beurre, la crèmerie avec sa crèmiére bien entendu , la baratte et les couteaux à beurre !!

    Alors ceux qui se sont laissés séduire, enfin disons-le bien embobinés et bien hypnotisés par le beau mirage de l’argent du vent , leur responsabilité dans ce scandale de l’éolien est engagée maintenant et pour l’avenir .
    Ah , si certains avaient l’intelligence de comprendre le poids de leur choix plutôt de de penser à leur portefeuille ou à leur avenir politique, on pourrait avoir une reflexion commune et ENFIN DEMOCRATIQUE sur les bons choix à faire pour tous, et contrairement à ce qui se passe en ce moment pour nous, dans le RESPECT de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*