L’éolien n’est pas écologique – Un luxe égoiste de riches aux dépens des pays pauvres

Le vent est gratuit mais la construction, l’installation et le fonctionnement des aérogénérateurs industriels ne sont pas écologiques. Il faut tout compter pour faire un vrai bilan écologique.

L’éolien nécessite :

  • Des terres rares : non seulement il faut 600 kg de terres rares par éolienne mais pour extraire ces terres rares il faut beaucoup d’énergie : on transfère nos pollutions chez les autres; globalement pour la planète c’est négatif, sans parler de notre dépendance vis à vis de la Chine (95 % des réserves de terres rares).
    Dans combien de temps les réserves seront-elles épuisées ? Très vite
    A lire : 
  • Des métaux précieux et autres métaux (cuivre, fer à béton, etc..) : nous épuisons nos réserves, nous favorisons un marché noir et la corruption,

A voir :

https://www.francetvinfo.fr/economie/industrie/energies-fossiles-va-t-on-vers-une-dependance-du-cobalt_2610846.html
https://www.francetvinfo.fr/economie/industrie/republique-democratique-du-congo-dans-l-enfer-du-cobalt_2610744.htm
https://www.francetvinfo.fr/economie/industrie/environnement-peut-on-se-passer-des-terres-rares_2610820.html

  • Des milliers de tonnes de sable, ciment, … qui resteront dans le sol : à nouveau  marché noir et destructions écologiques

A voir :

 https://www.lesechos.fr/week-end/business-story/enquetes/0301298867019-la-guerre-du-sable-2154028.php?xtor=EPR-130&_ope=eyJndWlkIjoiYWJvbm5lXzE0ODAxOTUifQ%3D%3D
https://www.youtube.com/watch?v=2XOqU9ixKcw

  • Sans parler des infrastructures pour leur mise en place, leur démantèlement, …

Tout cela pour ne produire de l’électricité  que pendant environ 20 % du temps.

Pour permettre d’avoir une fourniture régulière d’électricité il faut en plus :

  • disposer de centrales thermiques (charbon ou gaz) ; ceci n’est jamais pris en compte dans le bilan écologique des éoliennes
  • rejeter des gaz à effets de serre : ceci n’est pas non plus compris dans le bilan écologique des éoliennes

Si on compte tout, le bilan écologique de l’éolien est désastreux

Tout cela pour le profit de quelques financiers et de quelques propriétaires fonciers qui prennent en otage leurs voisins (destruction des paysages, risques pour la santé, pour la biodiversité,  impact sur le tourisme, chute de la valeur des biens immobiliers, …). Et en plus nous les payons pour cela … à travers la taxe SCPE sur notre facture d’électricité.

C’est un luxe égoïste de pays riches (de quelques parasites ?) aux dépens des pays pauvres ; non seulement on les fait exploiter leurs réserves dans des conditions non acceptables mais en plus nous dégradons la planète.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*